Conseil Municipal

Monsieur Marchand a choisi le sénat. Une page se tourne à Hellemmes, celle du mépris et de l’ambition.

« Les Gens d’Hellemmes » se sont présentés en 2001 pour faire de la politique autrement, exclusivement tournée vers les citoyens. Nos ambitions ne sont pas personnelles, elles ont toujours été en direction du bien commun et du bien-être des Hellemmoises et des Hellemmois. Nous avons tenté depuis tout ce temps d'ouvrir des débats sur des sujets qui nous touchent toutes et tous. Hélas, seule l'invective était de mise, la vie politique hellemmoise était verrouillée. En siégeant dans l'opposition, nous avons pris conscience des limites de la démocratie représentative.

Heureusement, nous avons tissé des liens citoyens avec d'autres élus du Conseil autour de valeurs partagées. Avec ce changement d'ère, nous souhaitons travailler en bonne intelligence avec une nouvelle majorité qui remettra, nous l'espérons une vraie démocratie à l'ordre du jour. Travailler ensemble dans cette seconde moitié de mandat, c'est faire avancer ce qui nous anime depuis les dernières élections, un vrai projet pour Hellemmes, écologique et de justice sociale. Alerteurs, défenseurs de valeurs citoyennes et solidaires, « Les Gens d'Hellemmes » affirment plus que jamais leur attachement à une démocratie responsable. Nous sommes et resterons autonomes, libres de pensée et de parole. Nous ne cesserons jamais de proposer, amender, nous opposer chaque fois que cela nous semblera nécessaire.

Nous souhaitons bonne chance à Franck Gherbi, notre nouveau maire.

Histoires d’eau … potable.

En novembre 2014, j'ai déposé un vœu pour que le Conseil Communal s'exprime en faveur d'un retour total de la gestion de l'eau en régie (contrairement à ce qui se fait depuis longtemps: délégation aux sociétés privées). À l'unanimité, le Conseil m'a suivi. Peu de temps après, nos élus lillois qui siègent à la MEL ont préféré changer d'avis et ont offert ce pactole que représente l'eau potable à Véolia - l'une des plus grandes multinationales sur ce terrain.

Traître un jour, Traître toujours !

Longtemps, très longtemps, je me suis interrogé sur les raisons qui avaient pu poussé les élus politiques de la SFIO à voter les pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940… Je ne m’interroge plus… Leur carrière personnelle (au nom de leurs « petits » idéaux qu'ils invoqueront) les guide dans leurs choix. Méprisables ils étaient, méprisables leurs descendants du PS (de ce qu’il en reste) le sont aussi.

Ainsi « not’ bon Maire » actuel a donc choisi de conduire la liste macroniste aux élections sénatoriales qui auront lieu le 24 septembre 2017.

Eau privée, une nouvelle conséquence.

Ce soir, le Conseil communal est appelé à s'exprimer sur une délibération intitulée: "Maintien de la fourniture d'eau aux familles en difficultés". Il s'agit de faire un avenant à la convention qui lie ILEO avec la Mel, les villes et leur CCAS.

Il faut se souvenir que la loi Brotte votée en 2013 interdit toute coupure d'eau. Véolia ne digère pas cette loi et veut imposer un texte qui lui pemettra d'être payé quand même. C'est sur cet avenant que nous devons voter.

Voici notre intervention justifiant notre rejet du texte:

   

L'Agenda  

Décembre 2017
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
   

Evénements à venir  

Aucun événement
   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 942 invités et 4 inscrits en ligne

   
© Tous droits réservés à "Les gens d'Hellemmes"