On vit dangereusement.

Détails
En recherchant un renseignement sur FCB, j’ai découvert que Anios était classé Sévéso (Document édité par LMCU en juin 2010*).
Dans bien des communes, on distribue ce genre de brochures pour savoir quoi faire en cas d’accident. Pas chez nous!
Rappelons-nous qu'un avis avait été demandé au Conseil Communal d'Hellemmes concernant l'usine de Loos. La majorité en place a jugé bon à l'époque de retirer cet avis. On voir que notre sécurité n'est pas une priorité.
* Voir plus bas la page concernant les sites classés Sévéso
Sévéso
3.2.14 Risques industriels
3.2.14.1 Installations classées pour la protection de l'environnement
Le secteur d'aménagement a été exploité au titre de la législation sur les installations classées. L'activité principale était essentiellement la fabrication de locomotives à vapeurs qui a débuté en 1839 jusqu'au début des années 2000.
Des entreprises situées dans ou à proximité de la zone d'étude sont soumises à autorisation dans le cadre de la loi du 19 juillet 1976 relative aux installations classées pour la protection de l'environnement.
La Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement (DRIRE) recense sur la commune de Lille un grand nombre d’entreprises classées. Par exemples : DALKIA et les ateliers SNCF.
Aucune de ces installations n’est classée SEVESO, mais il en existe deux dans les communes alentour dont le périmètre de Plan de Prévention Interne recouvre une partie du territoire de Lille. Il s’agit des sites SEVESO « Produits Chimiques de Loos » à Loos et « Laboratoires ANIOS » à Hellemmes, respectivement à 5,8 km et 1,7 km du site d’étude.
Ce classement concernant les sites les plus dangereux pour le public et l’environnement et impliquant la réalisation d'études de danger, ainsi que la mise en place de Plans d’Intervention et d'une information du public.
Dans le Nord Pas de Calais, il existe plus de 1500 ICPE. Certaines d’entre elles font l’objet d’un rapportage dans le cadre de la Directive IPPC (Integrated Pollution Prevention and Control – Directive 96/61/CE) en raison des niveaux élevés de leurs émissions de pollutions dans l’air et dans l’eau. La nomenclature des installations classées est composée de 400 rubriques environ tenant compte des activités ou des substances susceptibles d’engendrer des risques ou des nuisances pour l’environnement humain et naturel. Selon les quantités présentes (capacité de production ou de stockage, puissance des installations...), ces installations sont soumises à déclaration (adressée au préfet) ou à autorisation (dépôt d’un dossier donnant lieu à un arrêté préfectoral de prescriptions techniques).
Des entreprises sont également présentes dans les bases de données « BASIAS », (Inventaire d'Anciens Sites Industriels et Activités de Service) et « BASOL » (Base de données BASOL sur les sites et sols pollués, (ou potentiellement pollués) appelant une action des pouvoirs publics, à titre préventif ou curatif).
3.2.14.2 Sites SEVESO
La directive n°96/82/CE du Conseil du 9 décembre 1996 concerne la maîtrise des dangers liés aux accidents majeurs impliquant des substances dangereuses, dite SEVESO II, a été publiée au Journal Officiel des Communautés Européennes du 14 janvier 1997. Elle remplace la directive n° 82/501/CEE du 24 juin 1982 à compter du 3 février 1999.
Cette directive renforce le dispositif de prévention des accidents majeurs impliquant des substances dangereuses en introduisant des mesures complémentaires par rapport à la directive initiale. Ces mesures consacrent les "bonnes pratiques" en matière de gestion des risques : introduction de dispositions sur l’utilisation des sols afin de réduire les conséquences des accidents majeurs, prise en compte des aspects organisationnels de la sécurité, amélioration du contenu du rapport de sécurité, renforcement de la participation et de la consultation du public.
Le site d’étude n’est pas concerné par un Plan Particulier d’Intervention. Un PPI est une des étapes de la mise en place de la directive SEVESO pour les activités industrielles et les stockages mettant en oeuvre au delà des seuils minimum des quantités de certains produits. En effet, la directive SEVESO implique la réalisation d'études de danger, la mise en place de Plans d’Intervention et d'une information du public.
 
_________________________________________________________________________________________
R/ 6043943-V01                                                         15 avril 2010                                                        Page 51
   

L'Agenda  

Juillet 2017
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
   

Evénements à venir  

Aucun événement
   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 1103 invités et un membre en ligne

   
© Tous droits réservés à "Les gens d'Hellemmes"