17 janvier 2015-Assemblée Générale de l’association Mont de Terre/Petit Maroc

Détails
Catégorie parente: Vivre à Hellemmes
Catégorie : Vie des quartiers
Publié le dimanche 22 février 2015 17:47
Écrit par Bernard Joly

Comme les autres années, je vous rends compte ici de ce qui à été dit lors de cette réunion et j'y ajoute mes commentaires en italiques.

Une fois de plus les problèmes de saleté de nos rues et celui du stationnement des voitures ont été évoqués. Bien sûr, les habitants portent une responsabilité mais les pouvoirs publics ne sont pas innocents, bien au contraire. Les discours ne sont jamais suivis d'actes et l'entretien laisse plus qu'à désirer. Il suffit de voir passer les balayeuses AVANT les camions de ramassages des ordures pour comprendre l'état de nos rues.

Les points importants de cette assemblée générale restent bien sûr la centrale Résonor et l'installation de la Cuisine Centrale.

Cette centrale qui a été présentée si souvent comme un exemple de centrale propre émet des nuages de fumées si épais et si noirs que les riverains ont cru un jour à un incendie.

Rappelons ce que Monsieur Tostain (élu aux énergies au Conseil Municipal de Lille) avait osé annoncer lors de l'assemblée générale de 2012 « ... les fumées de l'usine se dispersent vers Hellemmes et Mons ! » «L'usine pollue moins que les cheminées à feu de bois des habitants.

Un autre problème ressurgit, celui de la Cuisine Centrale. Pas de calendrier, pas d'études ni sur les rejets ni sur l'augmentation de la circulation liée à cet établissement.

Je vous avais présenté ce projet en 2011. L'association Mont de Terre/Petit Maroc avait présenté cette installation. Voici les inquiétudes évoquées à l'époque :

• Suppression d'un stade de proximité, le stade des alouettes.

• Emission de fumées grasses et d'odeurs.

• Livraison des matières premières par camions et départ vers les écoles et maisons de retraite par camionnettes.

Qui peut croire que la fabrication de 15 000 repas par jour peut se faire sans aucune nuisance ?

 

Le Mont de Terre est notre accès principal à Lille et aux grands axes. Mal conçu, pas corrigé, le plan de circulation provoque des embouteillages qui durent de plus en plus longtemps. Nous sommes de plus en plus isolés et nous respirons un air de plus en plus pollué. Les constructions de plus en plus nombreuses en cours et à venir n'augurent rien de bon pour une amélioration de cet état.

Rappelons que Lille est très mal placée parmi les villes les plus polluées de France *.

Le constat dressé par Madame James lors de l'AG du 21 janvier 2012, "Madame le Maire, expliquez-nous pourquoi les poumons des riverains du cœur de ville seraient plus précieux que [les nôtres] " est toujours aussi juste.

* Lille 8ème ville la plus polluée. Paris, 37ème, n'est plus parmi les villes les plus polluées de France. Quand les efforts politiques sont là, les résultats suivent.

Bernard Joly

Conseiller Communal

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.