Un peu de lecture  

   

Liens Web  

   

Suite...Des services avant tout pour les anciens et les nouveaux hellemmois !

Détails

Depuis 30 ans les maires de la majorité en place ont considéré Hellemmes comme une réserve foncière pour leur propre intérêt. C’est ainsi que Bernard Derosier y a fait construire ou aménager pour le Conseil Général, tout au long de ses mandats de président et de maire d’ Hellemmes :

- La ruche départementale d’entreprise (au coin de la rue Chanzy et de la rue de l’innovation),

- Le fond départemental des médiathèques du nord (140 rue Ferdinand Mathias), 

- Le centre départemental de prévention maternelle et infantile ( 22 rue de l’innovation) qui loge aussi le Centre médico-scolaire,

- L’unité territoriale de prévention et d’action sociale, 

- La résidence mère / enfant (rue Delemazure),

- Le garage & atelier mécanique du conseil général ( 47 rue Jean Bart), et le dernier en date;

- L’ EPDSAE, rue Salengro en face de la mairie...

Loin d’être inutiles, ces établissements occupent un espace important sur d'anciennes friches et apportent une maigre part de services publics sur Hellemmes. 

Ainsi nous aurions préféré une médiathèque qui nous soit au moins partiellement dédiée (voire totalement) tout comme une vraie maison médicale qui réunisse des médecins, infirmières, kinésithérapeute, orthophoniste, radiologue de même, quels parents n’auraient pas apprécié la construction d’un deuxième collège mieux centré dans la commune ou bien d’un lycée qui fait cruellement défaut à Hellemmes..... ou la construction d’une nouvelle piscine  grande et moderne, qui réponde aux attentes des habitants et des établissements scolaires... Mais il fallait sûrement trouver en toute urgence des terrains pour y établir ces "établissements départementaux” dans une des plus petites communes du département déjà si dense...

Gilles Pargneaux n’a pas voulu être en reste vis à vis de son prédécesseur à la mairie... Fort de son poste de Directeur des ressources Internes à Partenord Habitat, il n’a cessé d’attribuer à son employeur et à d’autres bailleurs sociaux des terrains (ou des permis de construire) pour y construire pléthore de logements sociaux... Allant même, jusqu’à amputer un bâtiment communal (l’ancienne école Fénelon ) de son dojo et d’une grande partie de sa cour de récréation (il n’en reste que 200m2...) ! Sans oublier le petit parc de la rue Anatole France à coté des écoles Jean Jaurès et Salengro qui a été sacrifié pour construire une résidence... tout comme ont été sacrifiés bon nombre d’arbres soi disant ”malades” qu’il a été plus simple d’abattre que d’élaguer et surtout de ne pas replanter!

Ainsi, ce ne sont pas moins de 656 logements qui se sont construits dans notre commune durant le mandat de Mr Pargneaux et de son actuel successeur Mr Marchand:

Résidence des tilleuls ( 20 logements) rue Delemazure & Jules Guesde (friche)

Résidence de la Semeuse ( 19 logements) rue Salengro (friche de la brasserie la Semeuse)

Résidence du parc ( 23 logements) rue de l’abbé six (dojo & cour de recréation Léo Lagrange)

Résidence Salengro ( 57 logements) rue Roger Salengro (concession OPEL)

Résidence les rives d'Hellemmes ( 35 logements) rue Anatole de la Forge (ancienne friche)

Résidence Anatole France ( 30 logements) rue Anatole France (parc Anatole France)

Résidence Les portes de Lille et le Clos de l’octroi ( 82 logements) rue Jean Bart / rue Salengro (friche Metarom)

Résidence parc de la filature (72 logements) et parc de la manufacture (à terme 400 logements soit 1320 habitants) allée des fileuses 

Résidence les trameuses- les lainières - les bobineuses (3 x 20 logements) rue Delesalle ( friche Mossley)

Résidence  (110 logements) rue Joseph Bara & rue Ferdinand Mathias (trocante)

Résidence  (30 logements) rue Voltaire (carrosserie Debruyne) (en cours d'achèvement)

Résidence du clos Valériane (47 logements) 297 rue Roger Salengro (près du cimetière)

Et dernièrement 3 maisons rue Mathias ( en cours de construction)

Le clos Victor Hugo (59 logements) ( en instance de construction) rue Victor Hugo

le projet de lotissement "Imaginéo" sur la friche du Lycée professionnel de Fives-Cail ( 111 logements ) soit 366 habitants

Ainsi que la résidence ” les Sérénies” (86 logements) dans le parc de la filature soit 284 habitants

http://www.pietriarchitectes.com/projects/view/21    

http://www.constructa.fr/programme-immobilier/imagineo-77/index.html

http://www.parc-de-la-filature.fr/r%C3%A9sidence-s%C3%A9niors-les-s%C3%A9r%C3%A9nies/

 

L’inventaire est éloquent! Et on peut sans crainte, qualifier Gilles Pargneaux de ”Bâtisseur”! Mais la médaille a son revers, car à raison (selon l’INSEE) de 3,3 habitants par logement, ce ne sont pas moins de 2165 nouveaux Hellemmois qui sont venus grossir l’effectif de notre ville! Avec les projets en instance de réalisation, si on se projette à la fin 2015, ce ne sont pas moins de 1732 habitants supplémentaires! Soit depuis 13 ans 1732 + 2165 = 3897 nouveaux habitants! Sans compter les jeunes ménages avec enfants qui achètent les maisons de personnes âgées qui partent en retraite sous des cieux plus cléments... 

Tout cela pourrait être bel et bon, mais il y a un hic! Car la ville n’investit absolument pas pour ses habitants, pas plus de police, pas plus de parcs, pas plus de réels services publics, pas suffisamment d’entretien et de rénovation des bâtiments publics, pas plus de classes dans les écoles (seul le collège a été reconstruit et agrandi par le conseil général, après bien des années de surcharge et de plaintes des parents), pas plus d’investissement pour le bien être des Hellemmois, seulement plus d’habitants... Sans parler du projet de nouveau quartier dans la friche de Fives-Lille où la mairie de Lille nous annonce (dans son journal Lille Mag de mars) la création de 1300 logements soit 4290 habitants de plus à notre porte...!!! Avec tous les problèmes (stationnement, circulation...) liés à une telle concentration.

Attention ! nous ne sommes absolument pas contre le logement de mixité sociale, mais nous sommes contre le tout logement sans les services qui vont avec. De plus la population à Hellemmes, est arrivée à saturation. Il est donc temps de freiner la construction de nouveaux logements à Hellemmes.

Pourtant, avec tout ça, il reste encore des dossiers de familles hellemmoises non logées en attente et nous ne parlerons pas ici des logements insalubres habités qui existent encore.... ou des logements inhabités existant qui seraient à recenser.

Aussi plusieurs questions nous tarabustent;

  1. Que vont devenir les grandes friches de notre commune?

Celle de Quebecor (H2D), du Lycée professionnel de Fives Cail (en face du square de l’internationale, rue Chanzy), de Toolcim du terrain des Compagnons des saisons (ils cherchent à s’installer sur Villeneuve d’Ascq), de la future friche des Ets Brunel (Starwax) (déménagement en 2014), des terrains au pavé du moulin qui sont doucement, mais sûrement grignotés par l’extension de V2...  

2. Encore des logements? Encore une ZAC?

Nous n’en voulons plus ! les hellemmois ont plus que jamais besoin d’équipements, de salles de réunion, de jardins, de parcs, de bien être et d'espaces pour se retrouver. 

3. Hellemmes ne serait elle pas en train de devenir une ville dortoir ?.... 

Lille, qui elle avance, rénove ses quartiers (bois blancs, Lille-sud, Eura-technologie, maisons folies, salles de sports, médiathèques (7 à Lille et 1 à Lomme, 0 à Hellemmes)... (Une médiathèque conforme au cahier des charges de la Communauté Européenne est financée pour moitié par celle-ci ) Hélas,  ce ne sera pas le cas à Hellemmes.la "médiathèque promise depuis si longtemps, a été revue à la baisse.

4. Bref, pour QUI payons nous nos impôts?... De toute évidence, pas pour les Hellemmois !

   

L'Agenda  

Novembre 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
   

Evénements à venir  

Aucun événement
   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 13099 invités et un membre en ligne

   
© Tous droits réservés à "Les gens d'Hellemmes"