Quand la MEL débourse, Kéolis empoche.

Détails

Dès aujourd'hui, voilà comment notre métro nous accueille (à Lille Europe, pour commencer):

2017-11-30 kéolis

Kéolis qui dit perdre 26 millions par an à cause de la fraude se remet pourtant en lice pour gérer la prochaine délégation des transports de la métropole. Une vraie fortune a été votée pour combattre cette fraude. Comment espérer récupérer une telle mise ? A en croire les affiches qui barrent notre route dans les couloirs de Lille-Flandre, frauder doit être un crime au vu de ce qu'on encourt. Une telle campagne ne peut que justifier la dépense engagée.

De plus en plus d'usagers militent pour la gratuité, ne serait-ce pas pour leur couper l'herbe sous les pieds ? « Passer à la gratuité après un tel "investissement", vous n'y pensez pas ? » Voilà ce qu'on va nous rétorquer. Kéolis s'achète un argument massue contre la gratuité ... aux frais de la MEL. L'installation de ces portiques, les guichets automatiques, leur entretien et la publicité coûteront sans aucun doute bien plus que la gratuité. Bien des villes ont fait un autre choix et en sont très satisfaites (voir Niort, par exemple). Encore une fois la MEL va payer et Kéolis va empocher. Après l'eau en délégation, un nouveau coup dans le dos des services vraiment publics. Décidément, les choix de la MEL sont écœurants.

   

L'Agenda  

Décembre 2017
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
   

Evénements à venir  

Aucun événement
   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 871 invités et 4 inscrits en ligne

   
© Tous droits réservés à "Les gens d'Hellemmes"