Et si on s'occupait d'écologie? 2

Détails

C'est bientôt la période des étrennes ... et des dons aux œuvres. Peut-être que le WWF vous a déjà envoyé un courrier.

Un petit rappel historique : Le WWF a été créé au début des années 50 par des grands chasseurs de fauves pour protéger leur terrains de chasses contre les braconniers. Parmi les fondateurs : Anton Rupert - afrikaner actif du temps de l'apartheid.

2017-11 WWF

Et depuis ? WWF s'est acoquiné avec de généreux donateurs comme Monsanto et entretient les meilleurs rapports avec de grandes sociétés forestières agissant entre autre en Afrique sur le territoire des Pygmées Baka. Ces Baka ont l'audace de cueillir les mangues sauvages qui font partie de leur alimentation. Les voilà aussitôt assimilés aux braconniers qui lèsent les intérêts des philanthropes amis de WWF.

Survival (survivalinternational.fr) défend les droits des peuples autochtones en Amazonie, en Birmanie, au Kalahari et bien sûr au Cameroun. Cette ONG a recueilli de nombreux témoignages contre WWF concernant les maltraitances que subissent les Baka.

Cerise sur le gâteau, Sea Sherpherd est à couteaux tirés contre WWF qui refuse de condamner la chasse à l'ours polaire. Les grands chasseurs sont toujours les maîtres chez WWF International (Lisez à ce propos le livre de Fabrice Nicolino "Qui a tué l'écologie?" aux Liens qui libèrent).

Alors que font Autissier et Canfin à la tête de WWF France ? On se le demande ! Ils ne sont que des faire-valoir écologiques pour attirer vos dons. Réservez-les plutôt à ces deux ONG qui, elles, travaillent vraiment à la sauvegarde de la planète.

https://survivalinternational.fr/donner

http://www.seashepherd.fr/france/nous-soutenir.html

Et pour noël:

https://www.babelio.com/.../Nicolino-Qui-a-tue-lecolog.../248564

   

L'Agenda  

Décembre 2017
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
   

Evénements à venir  

Aucun événement
   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 888 invités et 4 inscrits en ligne

   
© Tous droits réservés à "Les gens d'Hellemmes"