44 - Gratuité des transports en commun?

Détails

La question des transports est au cœur de la transition énergétique. Qu'ils soient électriques ou à combustion, les moteurs consomme de l'énergie. Résoudre ce problème ne peut se faire qu'en favorisant les transports en commun. Mais pour cela, il faut un minimum de volonté politique.

44 - transports gratuits
  • C'est ce que la région de Dunkerque nous démontre : après une première expérimentation encourageante, dans moins d'un an, les bus seront gratuits pour tous les usagers. Depuis 2015, l'expérience est faite chaque week-end. Le bus transportent 29% de passagers en plus le samedi et 70% le dimanche. Démonstration réussie ! L'an prochain, le remplissage des bus va doubler avec comme conséquence, moins de voitures en ville et sur les grands axes urbains, moins d'énergie consommées et moins de pollution (particules fines ET gaz à effet de serre).
  • 330 000, c'est le nombre de déplacements pendulaires quotidiens entre l'agglomération du pays d'Aubagne-l'Etoile et Marseille. Et bien sûr, essentiellement en voiture. Aussi, depuis le 15 mai 2009, Aubagne a mis en place la gratuité des transports publics (lignes régulières, services scolaires et même transport à la demande). Cette gratuité est évidemment valable pour tous les usagers. Comme pour Dunkerque, l'objectif est bien sûr écologique, mais aussi social par la réduction du budget transport des familles et l'amélioration des conditions de vie, en particulier la baisse des nuisances sonores et le cadre plus agréable grâce aux espaces de stationnement récupérés.
Qu'est-ce que ça coûte à la ville ?
  • Écoutons le maire de Niort* : "Nous n'augmentons pas le versement transport des entreprises et nous n'impactons pas le budget principal, donc nous n'impactons pas les impôts des Niortais et des habitants de l'agglomération". C'est une vraie gratuité!
* Depuis le 1er septembre 2017, les transports en commun sont gratuits dans cette ville de plus de 100 000 habitants. Cette décision a été prise en octobre 2015. C'est désormais la plus grosse agglomération à bénéficier de transports gratuits.

Ajoutons que le fait de faire payer les transports nécessite la vente de titres de transports et la mise en place d'un contrôle efficace. La gratuité libère de ces contraintes et permet un déplacement des emplois de la répression vers la sécurité et le renseignement des usagers. Encore une économie et une amélioration des conditions de vie.

Je me souviens de m'être fait traité de "doux rêveur" quand j'évoquais la gratuité des transports en commun. Preuve est faite qu'il ne s'agit pas d'une utopie. La MEL va-t-elle s'émanciper un jour du poids de Kéolis ? Le courage politique qu'ont eu ces villes (et bien d'autres) manquerait-il à nos représentants?

Bernard Joly

   

L'Agenda  

Novembre 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
   

Evénements à venir  

Aucun événement
   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 2002 invités et un membre en ligne

   
© Tous droits réservés à "Les gens d'Hellemmes"