Changement de saison

Le 11 septembre dernier, on inaugurait la Barakadon sur l’aire de jeux de la rue Jules Ferry. Monsieur Marchand y était invité en tant que maire. Il y a été de sa tirade : «J’étais invité à la fête des Berlouffes pour accompagner Emmanuel Macron, mais c’est ici, avec vous, que j’ai préféré être.» A cette époque, Emmanuel Macron, déjà démissionnaire, n’était pas en odeur de sainteté chez les socialistes du Nord.
En trois mois, les choses ont bien changé et sans doute les intérêts particuliers et les petits calculs à long terme.

Les primaires, progrès démocratique?

À droite: "Nous serons tous derrière le gagnant!" Quid de Sarkozy et Juppé? Sont-ils en campagne? En même temps, les candidatures libres fleurissent. Cette semaine, deux candidats gaullistes se déclarent? Pourquoi deux?

À gauche, Cambadélis -grand ordonnateur de la primaire- commence par trier les électeurs potentiels (on fait la fine bouche devant les électeurs écologistes et mélenchonistes) et cette semaine, ce sont carrément les candidats qui sont écarter. Pendant ce temps, Aubry lance son cheval dans la course pour faire barrage Vals et Montebourg. Une vraie partie de Mario Kart.

De la politique poudre aux yeux! De quoi être écoeuré définitivement de la politique et faire germer le pire des populismes.

VOEU pour que la Commune d'HELLEMMES se déclare « Ville Hors TAFTA et Hors CETA»

VOEU présenté par le Groupe "LES GENS d'HELLEMMES" soutenu par le groupe PC et EELV/Les Verts rejeté pour la 2ème fois par Monsieur Frédéric Marchand, Maire délégué, commune d'Hellemmes au dernier Conseil Communal du 29 novembre 2016 au motif que celui-ci est non avenu voire ridicule. Chers lecteurs, nous vous laissons juge...

Compte tenu qu’actuellement se tiennent les dernières négociations entre l’Union Européenne et le Canada pour que soit ratifié le plus rapidement possible par le parlement Européen cet accord de libre-échange ( Le CETA : Canada Trade Agreement ), cherchant ainsi à déclencher l'application provisoire (sauf l'ICS) et à confisquer le débat public sur ce vaste marché de libre-échange.

Compte tenu des « directives » pour la négociation de ces traités, TAFTA et CETA sur le Commerce et l’Investissement entre l’Union européenne et le Canada où il est cité que : «Les obligations de l’Accord engageront tous les niveaux de gouvernement », et donc les collectivités locales.

Compte tenu de la volonté d’instauration d’un « mécanisme de règlement des différends investisseurs-États » (ICS), non réglé à ce jour, qui autoriseraient les multinationales à contester les décisions prises par les États et les collectivités locales.

Dernier Conseil de l'année le 29 novembre 2016 à Hellemmes

VdN 30 nov 2016 3 copy

   

L'Agenda  

Juillet 2017
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
   

Evénements à venir  

Aucun événement
   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 1094 invités et un membre en ligne

   
© Tous droits réservés à "Les gens d'Hellemmes"